Les Héros de Bagdad

Jean-Louis Bernard était ingénieur chez Dassault Aviation. Entre 1984 et 1988, il a été détaché en Irak comme assistant technique pour les Mirage F1EQ5 utilisé par le Squadron 81 de l’aviation militaire de Saddam Hussein, à l’époque en pleine guerre contre l’Iran. Version alors la plus avancée du Mirage à aile en flèche, le EQ5 disposait d’un système d’arme complexe lui permettant de tirer les missiles air-mer Exocet, les missiles air-sol guidés AS30 et bien sûr des bombes lisses ou freinées.

Grâce aux capacités de sa monture, le « 81 » a donc été chargé des missions les plus spectaculaires de cette première guerre du Golfe, l’attaque des tankers et des raffineries côtières afin d’assécher les revenus que pouvait tirer l’ennemi de l’exploitation pétrolière, et ce avec un succès indéniable. (…)

Lire la suite sur l’Aérobibliothèque

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *