Les C-47 sous nos cocardes

Quel est l’avion dont l’importance historiographique est inversement proportionnelle à son importance historique ? Ne cherchez pas : c’est le DC-3 et ses avatars militaires. Pensez-donc, plus de 10 000 exemplaires construits, plus qu’une révolution pour l’aviation commerciale, un rôle essentiel pendant la Seconde Guerre mondiale, une carrière interminable (plus de 80 ans après le premier vol du premier DST, des Douglas continuent de transporter un peu n’importe quoi à peu près n’importe où, surtout là où les conditions de vol sont difficiles !)

Combien de livres sur le DC-3 a-t-on présenté depuis vingt ans sur l’Aérobibliothèque ? Une petite poignée… Triste constat ! Il faut dire qu’en raison de sa production phénoménale et de son omniprésence à l’échelle mondiale, cette carrière est compliquée à retracer autrement que petits bouts par petits bouts.

Pour le « petit bout » militaire français, on attendait depuis longtemps que quelqu’un s’y colle. C’est désormais fait… (…)

Lire la suite sur l’Aérobibliothèque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *