Le MS 760 Paris

Serviteur discret des ailes françaises, le MS 760 Paris était bien plus qu’un simple avion de liaison. Enfin, on parle de discrétion médiatique… parce que le sifflement singulier de ses réacteurs en ont fait un des plus beaux exemples de machines à transformer du kérosène en bruit !

Il était, initialement, candidat à devenir l’avion d’entraînement de l’aviation militaire, mais le Fouga Magister remporta le contrat, le biréacteur Morane-Saulnier fut donc adapté à des missions de liaisons devenant, en quelque sorte, le précurseur des avions d’affaires à réaction légers des années 2000. (…)

Lire la suite sur l’Aérobibliothèque

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *